Maison réceptionnée le vendredi 18 juillet 2008


Accès direct au Livret Numérique Photo du Projet

Google
 


Plinthes en cours

23 janvier 2009 par Pierre

Appel de M. « V », les plinthes manquantes sont en cours de « rectification ».
Comme les carreaux, les plinthes vont être rectifiées.
Petite définition : la rectification d’un carrelage est l’action de découper les 4 coins de manière à ce qu’ils soient parfaitement droits. Celà permet par la suite de faire des joints fins.

Il me rappelle pour convenir d’un rendez-vous.

9 réponses pour “Plinthes en cours”

  1. Althea :

    J’espère que tu n’as pas les mêmes problèmes d’affleurement entre les carreaux que moi; sous un soleil rasant entrant par ma baie vitrée, c’est catastrophique !

    http://nsa04.casimages.com/img/2009/01/26//090126100636319319.jpg

  2. Pierre :

    Bonjour Althéa,

    Alors heureusement pour moi, mon carrelage est plus plan que le tien.
    Ta photo est vraiment surprenante ! On ne peut pas dire que ce soit du bon travail,
    c’est incroyable de voir autant de carreaux mal nivelés..

    Mon problème est plus « intérieur » qu’ « extérieur », je vais publier un petit montage vidéo pour illustrer la « Musicalité » de mon carrelage.

  3. Althea :

    Tu feras la bande son et moi je te donnerai l’image. :D

    Il semble que nous ayons tous deux eu affaire à Geraldes…

    Je suis assez désespérée; j’ai des problèmes de désaffleurement entre carreaux dans toute la maison. :(

    Mr Lannoy doit venir ce matin mais je devine aisément comment il va réagir quand il va voir tous les morceaux de scotch noir posés sur les problèmes de carrelage…

  4. Pierre :

    Alors ce n’est pas « Geraldes » mais « CDC Carrelage » qui se sont occupés de nous.
    Je pense que le choix du prestataire se fait surtout en fonction de la proximité.
    Est-ce que tu as des photos de la chappe ? c’est peut-être la source du problème.
    Chez nous par exemple, ce n’est pas du béton mais un mélange de gravier et de mortier, assez maléable mais donc déformable. je devrais pouvoir en refaire une photo puisque dans l’escalier qui mène au sous-sol on peut y voir un surplus de cette chappe.

  5. Althea :

    Je reviens de la réunion de ce matin avec Mr Toulouse, Mr Lannoy et Geraldes.
    Ma foi, on a pu discuter sereinement et faire constater ces problèmes de désaffleurement entre carreaux.

    Cela viendrait du fait que les carreaux sont bombés et que la pose est une pose de carreaux en décalé, ce qui amplifie le problème.

    Mr Lannoy va contacter le fournisseur des carreaux afin qu’ils viennent faire des tests de dénivelé entre le centre des carreaux et les sommets pour voir si la courbure est acceptable ou non.

    Maintenant si l’entreprise qui fabrique le carrelage nous dit qu’ils sont dans les normes, il reste le problème suivant : La pose aurait pu être soignée afin de limiter des écarts de hauteur entre carreaux et Geraldes aurait dû tout arrêter et en référer à BLannoy dès qu’il a dû se rendre compte, quand il a commencé à poser les carreaux, qu’il y avait des problèmes de désaffleurement mais il ne l’a pas fait.

    Quant à nous, en tant que clients, personne ne nous a déconseillé, lors du choix des matériaux, la pose en décalé et on ne nous a pas averti non plus de cette histoire de courbure du carreau , bref on a demandé une prestation correcte alors que le responsable soit Bernard L, Geraldes ou le fabricant de carrelages, il faut qu’ils trouvent une solution…

    Quoi qu’il en soit, ça va être très difficile de rectifier le tir…

    PS : Pour compléter le tout, vu que le plâtrier avait démonté les plinthes sur une longueur de la salle à manger (il était obligé pour reprendre les murs mal enduits…) et avait tout remis lui même au map, toutes les plinthes vont être refaites, correctement alignées cette fois-ci et bien collées. (Geraldes nous a dit que pour le moment, si on laissait comme ça, les plinthes tomberaient toute seules d’ici un an).
    Super ! :-D

  6. Paul :

    Bonjour, je rejoins Althéa, chez Lannoy pas de conseil !!! J’ai bien peur que Lannoy ne puisse plus rien faire d’autant plus que vous avez certainement réglé la facture. Ils vont laisser trainer en longueur et se renvoyer la balle. Bon courage. Paul

  7. Althea :

    J’ai toujours les 5% et s’ils ne peuvent rien faire, ils ne risquent pas d’être payés.

    Ce qu’ils peuvent faire déjà, c’est déjà refaire travailler le carreleur qui peut atténuer certains affleurements très grossiers.

    Maintenant, rien n’empêche un constructeur de dédommager les clients si la prestation ne convient pas, non ?

  8. Althea :

    Bonjour,

    Un petit message pour vous prévenir que j’en suis toujours au même point depuis janvier…

    Les problèmes de désaffleurement entre carreaux ne sont toujours pas corrigés; le carreleur refuse de reconnaître ses tords (et m’a hurlé dessus en prime il y a une dizaine de jours en soutenant que la pose était correcte).

    http://nsa04.casimages.com/img/2009/01/25//090125011556845291.jpg

    Plusieurs réunions ont été organisées avec les fabricants de carreaux (qui assurent que le bombage des carreaux est dans les normes), avec le fils du carreleur (le père semble nous éviter), Mr L et Mr T. Tout le monde se renvoie la balle, ça traîne, ça traîne.

    Voila, nous avons un beau pavillon Bernard Lannoy mais nous ne pouvons emménager (ni même tapisser dans l’attente de ce qui va se passer)…

    http://www.maison-awoingt.franceserv.com

  9. slottcasey :

    you love this? for more detail to take huge discount

Laisser un message