Maison réceptionnée le vendredi 18 juillet 2008


Accès direct au Livret Numérique Photo du Projet

Google
 


Date de livraison

le Mardi 18 décembre 2007

Je suis sur un petit nuage…
Pourquoi ? parce que je viens de recevoir de la part des Maisons Bernard Lannoy, un courrier stipulant et certifiant que notre pavillon serait livré, sauf intempéries, le samedi 19 juillet 2008.

La date annoncée initialement était fixée au 23 octobre…
Pour des raisons professionnelles d’abord et pratiques ensuite (délais pour l’emménagement et l’aménagement intérieur [placos, peinture, sols des chambres et cuisine], Rentrée des classes 2008 pour les enfants en septembre) , cette date nous aurait plongé dans une inextriquable situation.

Un grand merci donc aux responsables et dirigeants de Bernard Lannoy pour leur compréhension et leur implication dans notre projet maison.

Bernard Lannoy Construction Date de livraison du Pavillon

A signaler : En matière de respect des délais, aux vues des messages que m’ont témoigné via ce Blog d’autres clients Bernard Lannoy (aujourd’hui installés), tous, sans exception, m’ont affirmé qu’il s’agissait là d’une grande qualité de ce constructeur. Tous sont entrés dans leur maison à la date convenue et indiquée.
Je crois que c’est assez rare dans le secteur pour que celà mérite d’être souligné.

G.E.L

le Dimanche 16 décembre 2007

G.E.L : Gros Embêtement Litanique…
Mauvaises surprises en arrivant sur le chantier ce jour.
L’eau de pluie tombée ces dernières semaines a stagné au fond du futur sous-sol,
et avec les températures tombant sous le Zéro, a gelé…
Petit passage en revue :

1) Premier constat : Rien n’a avancé cette semaine, ce sera confirmé par les voisins
et le Chef Maçon. Quelques allers-et-venues des ouvriers pour récupérer du
matériel mais les murs n’ont pas bougé, la faute aux pluies et au gel.

Murs sous-sol avant Murs sous-sol apres

2) Les voisins m’informent d’un incident survenu cette semaine.
Une coulée d’eau a été aperçue s’écoulant sur le trottoir de
Monsieur K., notre voisin de gauche.
Les voisins ont d’abord pensé à un surplus d’eau dû aux grosses pluies mais
cet écoulement a perduré.
La mairie est informée pour vérifier le bon fonctionnement des installations de
voirie. Tout était Ok.
Monsieur K. cherche l’origine de l’écoulement et entre sur notre terrain pour
s’apercevoir qu’il s’agissait du tuyau d’eau du chantier. L’eau coulait à flots
continus…
La vanne d’arrêt de l’arrivée d’eau a visiblement été mal fermée.
Personne de l’équipe n’étant repassé sur le chantier les jours suivants,
l’eau a coulé en permanence pendant plusieurs jours. Fabuleux !

[ Pour information sur ce point, à l'origine, la Société "Eau et Force"
(le gestionnaire local) nous a fourni un compteur livré dans une fosse para-gel
(supplément facturé 250 €) avec le compteur et un tuyau de sortie.
Pour fermer l'eau, il y avait donc 2 vannes, une enterrée au niveau du compteur
et une seconde à l'extérieur au bout du tuyau. A leur arrivée les ouvriers de
Bernard Lannoy ont démonté la vanne extérieure pour y connecter leur propre
tuyau qui, lui, ne comporte pas de vanne à son extrémité. Le seul moyen pour
eux de couper est donc d'utiliser la vanne enterrée.]

Ok, revenons à l’incident, je m’empresse donc de faire un relevé du compteur,
je soulève la trappe sur le trottoir et surprise, la cloche para-gel en polystyrène
est abimée. un trou orne désormais cette protection. Ce n’était pas là 15 jours
auparavant. Avec un trou pareil, c’est l’efficacité même de la protection qui
est remise en cause.
Fosse Paragel Fosse Paragel

Le compteur indique maintenant 33,954 m3 consommés.
Il indiquait, 2 semaines avant, 8 m3. Compte tenu de la consommation
nécessaire aux murs, c’est plus de 20 m3 qui ont été perdus dans le caniveau !!!

Je vais donc contacter « Eau et Force » et demander rapidement un remplacement,
puisque le gel est là et informer Bernard Lannoy de ces incidents.

3) Cette glace qui s’est installée ne nous arrange guère pour la pose de
notre drain.
Voici donc la patinoire :
Eau gelée

Eau gelée

Voyant celà, je décide de descendre et briser la couche de glace tout autour
des murs afin de ne pas laisser la glace s’épaissir au cours des prochains jours.

Brisage de la glace

Ici, un échantillon :

Morceau de glace

Imper mais… hâble ?

le Mardi 11 décembre 2007

Ce soir en complétant notre équipement pour préparer notre intervention pour la pose du drain, nous sommes tombés pour la première fois sur les gros pots de solution d’imperméabilisation de la marque « Sika ».
Dans le contrat de construction, nous n’avons pas opté pour le cuvelage du sous-sol (au passage, il ne nous a pas été proposé par le commercial), ce n’est que le chef du gros-oeuvre qui m’en a parlé. Merci à lui d’avoir attirer notre attention sur ce point capital. Après renseignements, un cuvelage dans les règles de l’art, c’est plutôt du genre prohibitif. On m’a parlé de 30.000 euros. A ce prix là, le sous-sol serait « garanti » étanche.
Pour notre cas, nous n’aurons donc pas de cuvelage, le budget étant bouclé depuis le mois d’avril, plus question d’y toucher, si ce n’est pour quelques modifications sommaires.

En revanche, Bernard Lannoy prévoit en standard pour le sous-sol, et il faut le dire, l’application sur la face extérieure des parpaings d’un enduit béton hydrofuge de la marque « Sika ». En plus du drain d’évacuation de l’eau résidente et/ou remontante, nous passerons nous-mêmes 2 couches « croisées » (il parait que c’est important) de vernis bitumeux de la même marque. Il s’agit de celui-ci : Sika Imper Fondation
1 pot = 10 L et 1L = 3 m2 de surface pour 2 couches, soit 1 pot = 30 m2.
La surface des murs du sous-sol devrait avoisiner les 135 m2, on sera donc sur un achat de 5 pots, à 46,5 € = 232,5 €.
232 € pour éviter les infiltrations futures, voilà un surcoût qui se transforme en véritable investissement pour l’avenir.
A ce prix, il ne faut pas hésiter à dépenser un peu de sous et d’huile de coude.

Montage des murs du sous-sol

le Samedi 8 décembre 2007

Suite aux fondations et à la pluie battante qui ne cesse de s’abattre, le coulage de la dalle du sous-sol attendra et le montage des murs du sous-sol (toujours) démarre et çà monte plutôt vite !
Cà prend forme et l’on commence à prendre la mesure des proportions de la maison.

Vue de la face avant :
Murs du sous-sol face avant

Vue du côté droit :
Murs du sous-sol coté droit

Vue de la face arrière :
Murs du sous-sol face arriere

Enfin, vue macro de l’intérieur :
Murs du sous-sol intérieurs