Maison réceptionnée le vendredi 18 juillet 2008


Accès direct au Livret Numérique Photo du Projet

Google
 


Chaudière : Dallas ou le feuilleton chauffagique de l’année

le Mercredi 15 octobre 2008

« Da-llaaaaassss, ton uni-vers im-pi-to-yaaaable… » ;)

 

Vendredi 10 octobre : pas de nouvelles, bonnes nouvelles ?  mouais…
Je rappelle la Maison du chauffage pour avoir des news et savoir s’ils ont reçu quelque chose pour moi.
La personne vérifie auprès de son magasinier et oui, ils ont bien reçu un Vitotronic (contrôleur électronique de la chaudière) + un nouveau codage. Mais il se demande si c’est bien tout ce qu’il fallait changer…
Dans la journée j’essaye de joindre M. « T », mais, sans succès.

Lundi 13 octobre : J’ai M. « T » au bout du fil et me confirme que c’est bien ce qui avait été préconisé (par Viessmann et la Maison du chauffage) de remplacer.
Donc on est ok, la balle est dans le camp de la maison du chauffage.

Mercredi 15 octobre : Obtention d’un rendez-vous pour l’intervention de la Maison du chauffage pour le jeudi 23 octobre… la personne qui était déjà venue n’est pas disponible avant cette date.

La suite au prochain épisode !  :)

 

Chaudière – la Maison du chauffage

le Vendredi 26 septembre 2008

Appel de la Maison du chauffage.
Objectif initial de l’appel, fixer un rendez-vous pour une intervention.

Au bout du fil, M « C » à qui j’explique notre feuilleton « chauffagique ».
Coup de chance le technicien qui était venu à la maison pour valider l’installation et qui n’avait pu le faire, était là. Ils en discutent à deux, je leur donne les dernières infos sur les changements opérés par Bernard Lannoy. Ils me proposent alors de refaire des essais en modifiant le paramètrage de la chaudière (codage).
J’obtiens toujours le même message : erreur CE.
Ils font quelques recherches et le verdict tombe, la platine de la chaudière est défectueuse.

Charge à moi de recontacter M. « T » chez Bernard Lannoy pour l’informer de cet entretien et lui demander de faire le nécessaire auprès de Viessmann pour procéder à un remplacement de pièces.

Chaudière : presque…

le Samedi 20 septembre 2008

Nouvelle intervention du SAV Bernard Lannoy.
La sonde extérieure a été changée, le circuit était effectivement abimé.
Le contrôleur intérieur a été remplacé également avec un uprade au passage,
le Vitotrol 200 est devenu un Vitotrol 300. La différence ? un afficheur numérique permettant de  contrôler tous les paramètres de la chaudière : T° extérieure (via la sonde), T° ambiante, T° de la chaudière, T° de l’eau chaude, nombre de démarrage, heure, date, etc)

Vitotrol 300 de Viessmann

M. « S » a tout vérifié jusqu’au schéma électrique mais malgré tous ses efforts, irrémédiablement, après 2 minutes de chauffe, le même message d’erreur apparait à l’écran… erreur code « CE » (Communication Extérieure).
M. « S » a appelé la Maison du chauffage (spécialistes agréés Viessmann) pour demander conseil.
Reparamétrage du codage mais pas de changement…
Avant de partir, il me conseille le mode forcé, histoire d’avoir du chauffage.
J’ai donc testé le mode forcé, la chaudière tourne 10 minutes au cours desquelles sa T° grimpe sans cesse et sans contrôle jusqu’à 90°,  température à laquelle elle se met en sécurité en coupant tout et déclenche un double message d’erreur « Contrôle du Bruleur » + « Communication Extérieure ».

A suivre… la Maison du chauffage doit me rappeler pour fixer un Rendez-vous.

Chaudière suite… et toujours pas fin…

le Vendredi 29 août 2008

Rendez-vous ce matin pour « régler » le problème de la sonde extérieure devant permettre la mise en route de la chaudière Viessmann. Pour rapel, celle-ci (la sonde) a été grillée lors de son installation. Et bien non… malheureusement.
La personne du SAV Bernard Lannoy n’a pas reçu suffisamment d’informations et s’est retrouvée fort dépourvue, sans grande échelle, pour aller changer la sonde, perchée à plus de 6 m de hauteur…

Sonde Viessmann fixée sur le pignon de la maison

Voici le contenu du bloc sonde. C’est juste une micro-carte comportant un capteur de Température extérieure.

Intérieur de la sonde Viessmann sur pignon

La sonde ne peut donc pas être changée aujourd’hui et à mon sens le contrôleur intérieur de la sonde devait également être changé. Il ne s’allume pas et parait également grillé mais son remlpacement ne semble pas à l’ordre du jour…

Viessmann Vitotrol 200

Intérieur du Viessmann Vitotrol 200

Celà demandera certainement un autre déplacement, ce qui ne garantit toujours pas que la chaudière fonctionnera, puisqu’elle nécessite des connaissances spécifiques de paramètrage liées à la marque et qu’aucun nouveau rendez-vous n’est prévu avec le Technicien agréé Viessmann de la Maison du chauffage.

A suivre… toujours pas de chauffage donc… et toujours pas de nouvelles pour le changement de mes 20 carreaux de carrelage…
Le chèque de 5% va passer quelques jours (ou semaines ?)  supplémentaires sur mon bureau.

Réception… en douceur

le Mardi 22 juillet 2008

18 juillet 2008 : Cette fois, çà y est, c’est le jour « J ».
Nous avons pris soin au cours de la semaine de noter les actions menées signalées comme restant à faire pour la réception.
- L’intégralité des moulures ont été recoupées pour que les plinthes viennent contre le bâti :
- Pose du caniveau à l’entrée du sous-sol :
Il est relié au puits de perte pour l’évacuation des eaux de pluie.
Pose du caniveau du sous-sol

- Pose de la grille de protection de la fenêtre des toilettes :

Pose de la grille de protection de la fenêtre des toilettes

- Pose des pierres de seuil sur la porte d’entrée et la baie vitrée :
Elles sont plus grise que ce que je ne pensais, c’est peut-être le hasard mais çà tombe super bien avec les tons de notre carrelage. Super !
Pose des pierres de soigny pour les seuils de porte

- Le carrelage : ko
Les carreleurs de CDC sont bien repassés, ont changé 5 carreaux critiques, ont posé les plinthes mais nouveau hic, il leur en manque, le métrage n’est pas bon. il faudra donc en recommander et revenir ultérieurement.


Le matin même, GDF passe nous mettre en service le Gaz. Dès que j’ai pu caler ce rendez-vous, j’en ai informé M. « T » pour réserver un créneau d’intervention pour la mise en service de la chaudière.
Et bien, on ne pouvait pas plus synchro, à 8h30, 2 des 3 personnes étant intervenues pour la plomberie et les sanitaires étaient là. juste le temps de déballer le matériel, M. Gaz de France arrivait, installait le compteur, vérifiait l’étanchéité et balançait la sauce : 12 minutes montre en main. Dès lors, le gaz arrive à la maison, les tests de la chaudière peuvent commencer. Tip top !
- Pose du contrôleur d’ambiance Viessmann, le Vitotrol 200 :
Celui-ci est couplé à la chaudière et à une sonde thermique extérieure installée sur le coin du pignon droit de la maison. Il permet entre autre une auto-régulation de la température intérieure par rapport à la température extérieure.
Correcteur d'ambiance Viessmann Vitotrol 200

11h : la Laguna II Estate noire de M. Lannoy point à l’horizon (verbe poindre, un peu de Culture, que diable !); elle fend l’air et dans un dernier vrombissement, vient terminer sa course à quelques encablures de notre nouveau compteur Gaz de France, flambant neuf.
Ouh là… je m’emporte là… ;)

M. Lannoy arrive, nous salue ses hommes et moi (nous étions au sous-sol auprès de la chaudière), puis nous remontons rejoindre Isa qui s’affairait dans la salle de bains et plus particulièrement sur la paroi de douche. Il faut dire que j’ai épousé une véritable Bricol Girl ! Bon, ok, elle travaille plus souvent en bleu de travail qu’en mini-jupe / talons hauts comme celles d’Alain Chabat, mais Isa est sans conteste 100 fois plus efficace ! La salle de bains, c’est simple, ce sera son oeuvre !
une paroi de douche mi-plâtre, mi briques de verre avec des fers en renfort ? pas de problème ! Même pas peur ! ;)

Je sors ma petite liste et c’est parti. Je commence par la chose qui fâche, le carrelage. Même démonstration qu’avec M. « T », mes gomettes sont toujours là, et me voilà parti pour un petit morceau de carrelage musical. On y regarde de près, des problèmes de nivellement existent toujours, n’ont été changé que les carreaux griffés. Pour M. Lannoy, le fait que le carrelage sonne creux n’est pas forcément problématique en soi, il nous rappelle que le matériau carrelage est couvert par une garantie biennale et que la prestation est couverte par la garantie décennale. Nous lui rappeleons alors les 350 euros de supplément qui nous ont été facturés pour garantir un parfait nivellement et là force est de constater que ce n’est pas parfait.
Ok, c’est noté, les carreaux seront à changer, certainement courant septembre.
Pour le reste ce sont des bricoles, une partie d’une moulure bois qui encadre une fenêtre n’a pas été clouée, un oubli du menuisier, 3 petites fissures sur une marche de l’escalier du sous-sol, rien de grave mais on a préféré les montrer, quelques clés de portes intérieures manquantes, un radiateur que nous devons récupérer (celui de la salle de bains) et puis c’est tout.
Sur le reste, rien à redire tout ce qui devait être fait a été fait, y compris sur la date de livraison. Nous avions un engagement de leur part pour une livraison au 19 juillet, nous sommes le 18, la maison est prête.
M. Lannoy prend studieusement note de nos remarques et les consigne sur le Procès verbal de réception définitive.

Procès verbal de réception Bernard Lannoy

Procès verbal de réception Bernard Lannoy - page 2

Il nous indique qu’il me rappellera dans l’après-midi pour fixer un rendez-vous pour que les points mentionnés soient effectués.
C’est Ok pour nous, nous signons !

Là dessus M. Lannoy retourne à sa voiture pour nous donner les derniers éléments de la maison, à savoir les pommeaux et barres de douche et le véritable canon de la porte d’entrée.
Les plombiers étant sur place et la faïence déjà posée, ils nous les ont fixé de suite et M. Lannoy nous a changé le canon en nous remettant le jeu de clés associé.
Cà y est, nous sommes propriétaires !

Pour fêter l’évènement, M. Lannoy nous a également offert une bouteille de Champagne, c’est la classe !
Champagne que nous avons dégusté ensemble en trinquant à la réalisation de notre projet commun.

Champagne Duval Leroy offert par les Maisons Bernard Lannoy

L’ambiance était détendue et fort sympathique, après quoi M. Lannoy a dû nous quitter pour retourner à ses obligations.

17h11 : M. Lannoy en personne me rappelle, rendez-vous le 25 juillet pour résoudre les petites finitions. conformément à ce qui a été dit le matin.
Parole tenue !

Que dire de plus si ce n’est qu’hormis les conditions climatiques qui ne nous ont pas aidé, la construction s’est déroulée sans problème majeur. Nous n’avons jamais été inquiet quant à l’issue du projet.
Les Maisons Lannoy ont les reins solides et font du travail de qualité, unanimement reconnu par toutes les personnes ayant visisté la maison, y compris des professionnels du bâtiment.

Pré-Réception

le Vendredi 11 juillet 2008

Rendez-vous pour la pré-réception de la maison avec M. « T » :
M. « T » a fait un rapide tour de la maison pour voir ce qu’il restait à faire parmi les choses prévues, puis me demande mes différentes remarques.
C’est parti :

1) Carrelage :
C’est le gros point noir.
J’avais déjà relevé de problèmes de nivellement de certains carreaux. Là je suis allé plus loin en passant une bonne demi-heure à checker un par un les carreaux du salon en toquant dessus avec l’index. Et là surprise, une vingtaine d’entre eux sonnent creux !!! Certains en périphérie, d’autres carrément au centre; ces carreaux ne possèdent donc pas suffisamment voire pas du tout de colle. Donc d’ici 2 à 3 mois, une fois que nous aurions emménagé et circulé normalement, nous aurions eu la mauvaise surprise de voir ces carreaux se casser ou se déchausser.
Je n’en revenais pas !!!
M. « T » a constaté la malfaçon et a tout de suite demandé à ce que les carreleurs de CDC Carrelage reviennent à partir de mercredi. Le problème, c’est que vu le nombre de carreaux à changer, ils vont devoir en recommander, en Italie, et qu’il ne sera jamais livré d’ici à la semaine prochaine pour la réception.
Nous allons donc exiger un écrit stipulant que les carreaux soient bien tous remplacés.
Sur cette photo, chaque gommette rouge correspond à un carreau « foireux », et vous n’en voyez qu’une partie :

Défauts sur la pose des carreaux de CDC Carrelage

2) Menuiseries :
- Il y a avait des petits jours autour des fenêtres mais depuis que le menuisier a fait les réglages, tout est parfait.

- Les manivelles des volets roulants ont été recoupées :  certaines étaient plus longues que la hauteur de la fenêtre. Elles ont toutes étaient revues, sur mesure, impec !

Les manivelles des volets sont recoupées pile à la taille

- Les vitrages sur la double-porte du salon et la porte de la cuisine ont été posés.
Les verres des portes vitrées sont posés

- Au niveau des plinthes des chambres, des plinthes en bois sont prévues en standard. Comme nous posons du parquet flottant et que la couleur ne correspond pas, nous les conservons mais les utiliserons plus tard, pour l’étage. Nous allons donc acheter nous-mêmes des plinthes bois des bons coloris.

Il reste  :
- La recoupe du bas des moulures afin que la plinthe Carrelage aille jusqu’au bâti de la porte. Cà c’est un choix purement fonctionnel, c’est ésthétiquement discutable, mais nous préférons comme celà.
Recoupe des moulures des portes

- Les gâches de 3 portes sont situées légèrement trop loin, ce qui a pour conséquence que les portent branlent. Je m’explique : la porte une fois fermée, lorsque l’on empoigne la poignée, la porte bouge. Dès qu’il y a un courant d’air, ces 3 portes bougent et cognent le bâti en faisant du bruit.
Il faut donc déplacer les gâches de quelques millimètres pour se placer sur le trait. C’est vu avec le menuisier, il s’agit d’un petit défaut d’usine bien connu qui survient de temps à autre.
La gâche doit être déplacée de quelques millimètres

- La pose des habillages des appuis-de fenêtres. Je ne m’y attendais pas, en plus de l’appui maçonné en briques par Bernard Lannoy , K-Line fourni des plaques Aluminium de la couleur des montants pour finir l’habillage. Cà devrait faire sympa !
Habillage Aluminium des appuis de fenêtre

- La pose de la main courante de l’escalier menant au comble.

- La vérification de l’état des marches des 2 escaliers (accès comble + accès sous-sol).

- Petite surprise du chef, en posant la première couche de sous-couche sur les murs, nous avons découvert un bel éclat sur la cloison certainement dû à l’intégration du montant de la double-porte du salon.
-> A reboucher.
Eclat sur la cloison de la double-porte

3) Plomberie -  Sanitaire :
- La VMC semblait ne pas fonctionner. En fait je pensais qu’elle était similaire à celle que j’ai aujourd’hui, à savoir, qu’elle fonctionne comme un  simple aspirateur. On met en marche, et çà aspire l’air depuis les 3 bouches : Cuisine, Salle de bain et Toilettes. Ici les 3 bouches sont indépendantes et ont un fonctionnement différent.
Dans la cuisine, on a un interrupteur de type « Switch » qui ouvre un trappe qui reste ouverte 30 minutes, après quoi elle se referme toute seule. Dans les Toilettes, la bouche possède un détecteur de présence, et s’active lorsque l’on entre. Cà surprend au début, on entre et on entend un « clic ».  Ceci a pour but de mettre en route le renouvellement de l’air à chaque passage. A noter que cette bouche fonctionne à piles. Enfin dans la salle de bains, l’aspiration est continue.
- Au niveau remarques : Nous avons fait enlever le radiateur de la cuisine car il allait gêner pour la mise en place de la cuisine. Des bouchons ont été mis et le radiateur récupéré pour le comble. Dans la salle de bains, nous avons fait enlever le radiateur et l’avons remplacé, à nos frais, par un sèche-serviettes. Nous demandons donc à récupérer ce radiateur qui trouvera également sa place, plus tard,  à l’étage.
- Pose du contrôleur électronique de la chaudière : Celui sera installé lors des tests de mise en service.
Pour cela il nous faut être raccordés en Gaz. GDF traîne, çà me saoule…

4) Couverture :
- Corriger la torsion de la gouttière sur son extrémité droite.
Gouttière tordue à son extrémité droite

5) Extérieurs :
- Etalement des terres : Le terrassier a fait du super boulot, car tout le monde pensait que nous manquerions de terre (nous y compris). Il a su la répartir de manière homogène, c’est parfait.
La façade :
Etalement des terres sur le façade

Le côté : Comme vous pouvez le voir, c’est assez pentu mais volontaire pour l’écoulement des eaux vers l’extérieur du terrain où d’ailleurs un fossé a été réalisé pour évacuer l’eau en contrebas, profitant du fait que le terrain soit en pente descendante sur l’arrière de la maison.

Etalement des terres sur le côté

et l’arrière, les deux légers décaissements sont volontaires, le premier pour démarquer une longueur max de future terrasse et la seconde pour notre futur premier « plateau »… Un projet décoratif extérieur au long cours auquel nous nous attellerons au cours des toutes prochaines années. ;)

Etalement des terres sur l'arrière

- Le ragréage du sous-sol a été fait. Le finisseur n’était pas peu fier de son travail et je pense qu’il peut l’être. Les impacts ne sont plus visibles, le rendu semble très joli et homogène. Nous devrons attendre encore quelques jours pour y marcher normalement et vérifier de plus près, mais çà semble Ok !
Mention spéciale à lui car il a pris la peine de nettoyer les traces de terre sur les murs qui étaient issues de l’inondation de décembre.
Ragréage du sous-sol

- Reste à poser les grilles du caniveau placé juste devant le garage.
- Reste à poser la grille de protection des toilettes.
- Reste à poser les pierres de seuil de la porte d’entrée et de la baie vitrée.

A suivre, la réception est avancée au vendredi 18 juillet à 11 h.

[12/07/2008] : Modification de la date pour le compte à rebours.

Menuiseries intérieures

le Mercredi 9 juillet 2008

Arrivée du menuisier pour la pose des portes intérieures et réglage des différentes fenêtres.

Arrivée des menuisiers

Fixation de l’escalier menant au sous-sol et pose de ses rampes.

Fixation de l\'escalier du sous-sol

Pose des portes intérieures.
Ces portes sont pré-peintes et avec nervures apparentes.
La couleur est d’aspect « blanc-gris » comparativement au blanc des murs.
Il faudra donc les peindre pour un rendu optimum.

Pose des portes intérieures

Ici la double-porte du salon :

La double-porte du salon

Toutes les portes sont posées avec leur chambranle. Reste à les fixer, les régler et faire les finitions avec la pose de moulures sur les contours.

Pour information, les 2 portes menant aux autres étages font l’objet d’une attention particulière, une saignée est pratiquée tout autour puis remplie de mousse isolante pour prévenir de toute déperdition de chaleur.

Sinon, tous les plastiques de protection ont été ôtés, nous découvrons le rendu final des menuiseries Alu, çà claque ! J’adore ! La porte d’entrée et les fenêtres sont superbes, elles donnent vraiment un côté moderne et classe à la maison.

Vue d’ensemble :

Maison menuiseries Aluminium

Vue rapprochée :

Porte et fenêtres en aluminium

Au passage, nous avons découvert que la fenêtre supplémentaire du salon possédait un verre dépoli !
J’ai donc vérifié mes plans, et magie, cette fenêtre et celle de la salle de bains, pour laquelle nous avions justement réclamé ce fameux verre dépoli, sont de mêmes dimensions.
Donc depuis le début, la commande était bonne, simplement, lors de la pose initiale, ces deux fenêtres ont été inversées. On ne peut absolument pas blâmer qui que ce soit car avec les emballages de protection, les plastiques et la poussière, il était impossible de les distinguer jusque là.
L’inversion a donc été opérée et le verre dépoli prévu pour la Salle de bains a trouvé sa place.
Le rendu est très sympa. C’est uniforme, on ne distingue rien à travers tout en laissant passer grandement la lumière. Tip Top !

Fenetre aluminium avec verre dépoli

Le finisseur est là !

le Mardi 8 juillet 2008

Quand on m’en a parlé pour la première fois, celà m’a un peu étonné mais je trouve l’idée très bonne.
Nous entamons la dernière semaine avant la pré-réception et c’est à ce moment là que Bernard Lannoy dégaine le « finisseur ». Il s’agit d’une sorte de MacGyver du Bâtiment, capable d’intervenir sur à peu près tout. Sa mission : passer en revue la maison, faire des corrections si nécessaire et s’occuper des finitions.
Il est venu prendre les mesures pour nos pierres de seuil (porte d’entrée + baie vitrée) et s’est attaqué au nettoyage et ragréage de la dalle du sous-sol.

Ragreage de la dalle du sous-sol

Pré-réception de la maison

le Vendredi 4 juillet 2008

La date de la pré-réception a été fixée, ce sera le vendredi 11 juillet soit 8 jours avant la date prévue de livraison, le 19.

Pour rappel, un petit RAF :

- Pose des portes intérieures.
- Changement du vitrage de la salle de bains. Celui-ci doit être dépoli.
- Changement et re-nivelage de plusieurs carreaux de carrelage dans le salon et
   l’entrée.
- Pose des dernières plinthes.
- Réfection des appuis de fenêtres (intérieurs).
- Installation du contrôleur électronique de la chaudière, dans le salon.
- Pose de la grille de protection de la fenêtre des toilettes.
- Pose des pierres de Soigny pour les seuils de la porte d’entrée et de la baie
   vitrée.
- Ragréage de la dalle du sous-sol.
- Remblai des terres
- Vérifier les tuiles de faîte

Les finitions démarrent

le Jeudi 3 juillet 2008

Maçonnage des appuis de fenêtre en briques, sur mesure pour nos fenêtres en Aluminium. C’est pour cette raison, que cette intervention n’intervient que maintenant.

Les appuis de fenêtre maçonnés :

Appuis de fenêtre maçonnés

Appui de fenetre en briques

Le cimentage de la façade visible du sous-sol a été effectué :

Cimentage du sous-sol

Enfin, à l’intérieur, les poignées des fenêtres ont été installées.
Nous vérifions que la fenêtre de la cuisine est bien oscillo-battante : Ok !

La fenêtre oscillo-battante