Maison réceptionnée le vendredi 18 juillet 2008


Accès direct au Livret Numérique Photo du Projet

Google
 


Ponçage des murs des chambres

le Dimanche 15 juin 2008

Les murs intérieurs commençant à bien sécher, nous nous attaquons au ponçage pour préparer l’application de la sous-couche de peinture.

Notre crainte est que les radiateurs ne soient posés directement contre les placos.
Avez-vous déjà vécu cette fantastique expérience de devoir peindre derrière un radiateur que vous ne pouvez pas démonter, c’est follement amusant. C’est étriquet comme tout, on se tord la main, la peinture est mal répartie, quand on n’en met pas partout… la classe quoi.
Pour éviter ces désagréments nous aimerions avoir pu poser au moins une première couche de peinture.

Ce week-end, nous nous sommes attaqués aux 2 chambres les plus sèches, celles des enfants. Tout commence par un bon bâchage en bonne et dûe forme.

Pose de baches

On s’arme des bons outils, une bonne cale ergonomique pour maintenir le papier de verre. Utilisez le plus fin que vous puissiez trouver.
Nous utilisons du 0 ou du 240 selon les marques.
Et c’est parti : murs + plafond.

Ponçage des murs de plâtre

Voilà le résultat, après 4 heures de travail, nous avons terminé les 2 chambres.
Les murs et plafonds sont doux comme de la peau de bébé.

Murs et plafond poncés

Petit contrôle de la mosaïque de la douche.
Le résultat est très joli, malgré le fait que les plaques ne soient complètement alignées. C’est normal compte tenu du fait que le fond ne soit pas plat mais incliné sur les 4 côtés. Le joint gris ciment, s’éclairci en séchant, donnant un plus bel aspect aux carreaux teintés translucides.

Mosaique de la douche

2 petits carreaux dépassent légèrement, mais de quoi s’entamer les orteils quand même.
Je ne sais pas si vous vous souvenez de cette scène du film « Tanguy » dans laquelle André Dussollier déserre la vis de la barre de seuil de porte afin que son fils, Tanguy, s’arrache le pied dessus. Ces carreaux un peu réhaussés m’y ont fait pensé. ;)

Petit défaut  : un second carreau de mosaique dépasse

Satisfaction

le Samedi 17 mai 2008

Nouvelle visite et là : satisfaction ! :)

En entrant dans la maison, bonne surprise, les cadres des portes ont été repositionnés. On est donc maintenant conforme aux modifs validées en octobre : Parfait !

Modification de l'emplacement des portes

Cadres des portes corrigés

Cadres des portes corrigés - Autre angle de vue

Nouvelle couche d’enduit sur les plafonds :

Nouvelle couche d'enduit sur les plafonds

A ce propos, savez-vous comment est fixé le plafond ?
La réponse en image :

Comment est fait un plafond ?

En ce qui concerne les placos des murs, ils sont collés aux parpaings au moyen de 7 points d’un mortier colle bien épais. L’isolation est donc complète avec les briques, le vide d’air de 4 cm, les parpaings de 15, encore un peu d’air (~ 3 cm) dû à l’épaisseur de la colle et enfin le placo prégysytyrène de 10 cm.

Collage des placos sur les parpaings

Toujours sur les placos, les platriers ont fait les découpes pour les gaines et prises électriques :

Découpes dans les placos pour les prises électriques

Suite de la visite : Depuis la pose de la porte de garage, nous n’avons plus eu accès au sous-sol et depuis la pose de la charpente, nous n’avions jamais pu voir le comble aménageable, les escaliers n’étant pas installés.
Pour assouvir notre curiosité, munis d’une grande échelle, nous avons découvert les étages.

Le comble aménageable : Ici, on peut voir les boîtiers de dérivation électrique.
J’en ai vu 3. La VMC devrait également se trouver à cet emplacement, ainsi que les cables antennes TV.

Boitiers de dérivation électrique dans le comble

La laine de verre est posée entre les solives :
Au passage, je suis ravi de la luminosité apportée par les 2 Velux.
Malgré l’heure (18h) et l’exposition (plein Nord), le comble est bien clair.

Pose de la laine de verre

Le sous-sol :
N’ayant pas pris soin de recharger la batterie de mon APN, celle-ci m’a lâché à ce moment là de la visite (Grrr…). Ces photos ont donc été prises avec mon téléphone dans l’obscurité. Ceci dit, çà aurait pu être pire, il ne se débrouille pas si mal mon petit K770i.

Le point de convergence du réseau électrique. C’est ici que sera installé le futur compteur.

Les fils du futur compteur électrique

Enfin, découverte de la porte sectionnelle, vue de l’intérieur, avec ses rails et son mécanisme. Elle est, comme les menuiseries, bi-colore, marron 8019 à l’extérieur et blanche à l’intérieur.

Porte de garage sectionnelle

Avancée des plaquistes

le Mercredi 14 mai 2008

Aujourd’hui, rendez-vous avec le technicien d’ERDF (Electricité Raccordement De France), filiale d’EDF pour acter l’emplacement des compteurs Electricité et Gaz.
Il faut maintenant que nous recontactions le central pour programmer l’intervention de raccordement.
Petite photo avec M. ERDF pour le positionnement du compteur :

Rendez-vous d'étude pour les compteurs EDF et GDF

Côté Maison :
Les terres ont été partiellement remblayées.
Ici sur le côté gauche :

Remblai des terres côté gauche

Là sur l’arrière :

Remblai des terres sur l'arrière

Une butte qui est restée… pourquoi ? Mystère…

Remblai partiel des terres

Sinon, les plaquistes ont attaqué l’isolation intérieure :
L’ensemble des parpaings sont recouverts de plaques de prégystyrène.
Apparemment, les plaques seraient collées directement.

Isolation intérieure

Matériaux isolants knauf insulation

Plaques des cloisons intérieures

Les plaquistes Bernard Lannoy en action :

Les plaquistes Bernard Lannoy

Utilisation de plaques hydrofuges (couleur verte) pour les murs susceptibles d’être humidifiés : Ici à gauche , la salle de bains et à droite la cuisine.
Apparemment, seul le soubassement qui accueillera l’évier est prévu en hydrofuge.

Utilisation de plaques hydrofuges