Maison réceptionnée le vendredi 18 juillet 2008


Accès direct au Livret Numérique Photo du Projet

Google
 


Repérage pour la tranchée de l’extrême

le Vendredi 25 janvier 2008

L’équipe de Bernard Lannoy est passée avec sa lunette de géomètre afin de déterminer, s’il existe, un point bas sur le terrain qui nous permettrait de nous trouver à un niveau inférieur à celui du sous-sol.
Le terrain étant nettement en pente, çà devrait se trouver.
Le résultat en images :

Bernard Lannoy : marqueur du point bas

Surprise, nous nous attendions à trouver ce marqueur 70 m derrière la maison et en fait, il ne se situe qu’à environ 35 m .
De notre point de vue, nous sommes réellement sceptique sur le fait qu’à ce point nous soyons plus bas que le sous-sol…
Je dirai que l’on est encore 1m50 au dessus.
Nous allons donc demander des précisions.

Installation du drain : Part III ?

le Lundi 21 janvier 2008

Pour terminer définitvement ce drain, il nous restera à compléter de gros cailloux le géo-textile pour atteindre une hauteur d’au moins 50 cm pour filtrer correctement les éventuels ruissellements d’eau.
Pour l’instant nous avons en moyenne 10 cm partout.
Le problème, c’est qu’en l’état, la tranchée étant large, si l’on remet des cailloux, ils ne tiendront pas sur les tubes mais glisseront.
Je vais recontacter Bernard Lannoy et voir si on ne peut pas commencer à remblayer un peu avec la terre.

Installation du drain : Part II

le Dimanche 20 janvier 2008

Ce matin 10h30, nous nous démultiplions.
Nous ne sommes plus 3 mais 7 pour l’opération Commando « PuTtHeDrAiNnOw ».

Forces en présence :
- Cédric
- Loïc
- Thierry
- Jérémy
- Florian
- Isa
- Pierre
+
Consultant :
- Fernand Arnould

Objectifs :
1) Application de la seconde couche du Sika Imper Fondation.
2) Dégagement de la tranchée périphérique (40 cm en partant du mur) de toute eau et boue pour revenir au niveau zéro du béton de fondation.
3) Installation de géo-textile.
4) Pose des tubes d’évacuation après les avoir recouvert également de géo-textile.
5) Remblai avec les gros cailloux (format 20-40) achetés 10 jours plus tôt.
6) Recouvrement de l’ensemble avec la première couche du géo-textile.

Et c’est parti, chacun se réparti aux différents postes :

Dégagement des tranchées :
La technique : nous nous plaçons en ligne à distance régulière et nous tirons la boue, tous dans la même direction.
Face avant

Face gauche

Face arriere

Face droite

Ici, toute la boue raclée et récupérée autour de la maison est ramenée sur l’entrée du garage. Après 2h de travail, la masse accumulée est impressionnante, il est nécessaire de l’étaler sur la descente de garage.

Plusieurs tonnes de boues ramassées

Ici, un plan large de la maison :
Plan large de la maison

Isa, Chef Vernissage
Isa au vernissage

Mise en place du drain :
Création d’un dénivellé pour que l’eau puisse s’écouler, une fois les tubes placés.

Pliage du géo-textile en 2 dans le sens de la largeur, une moitié plaquée contre le mur (qui servira ensuite de rabat pour recouvrir l’ensemble), et l’autre mise à plat.
Mise en place du géotextile

Mise en place du géotextile

Dépot de cailloux sur le textile pour créer un assise pour les tubes et les stabiliser.

Préparation et descente des tubes
Descente des tubes

Poursuite des efforts
Fin de la mise en place du frain en face avant

Mise en place du drain sur le côté

Les hommes forts :

Loic en action
Loic en action

Jérémy (Chef cailloux)
Jérémy (Chef cailloux)

Florian (Chef du comptage des cailloux) ;o)
Florian (Chef du comptage des cailloux)   ;o)

Installation du drain : Part I

le Samedi 19 janvier 2008

Le Sika mortier étant appliqué, nous intervenons.
Pour démarrer, la routine (ou presque) : mise en place de la pompe et aspiration en premier lieu du puits de perte pour nettoyer et assécher l’accès garage.

Mise en place de la pompe d’évacuation de l’eau

Pendant ce temps Isa attaque l’application de la 1ère couche de Sika Imper Fondation (vernis bitumeux) et çà dépote :

Sika Imper Fondation

Puis Cédric et moi attaquons le dégagement des tranchées afin de créer un écoulement pour l’eau qui stagne dans la tranchée périphérique.
Et de l’eau et de la boue, dans la tranchée, il y en a !
48 m de périmètre, 1 m de large et 20 à 40 cm à certains endroits de hauteur,
je vous laisse faire le calcul ! ;o)

Pierre dans la gadoue

Cédric dans la gadoue

Cédric “El Ratisseur”

Nous sommes tous les trois bien fatigués, chaque pas dans une boue devenue mayonnaise requiert un véritable effort.
Fatigués mais contents, nous avons bien préparé le terrain pour l’opération
choc du lendemain…