Maison réceptionnée le vendredi 18 juillet 2008


Accès direct au Livret Numérique Photo du Projet

Google
 


Les devoirs du week-end

le Dimanche 20 avril 2008

Ce samedi, préparation de l’intervention (finale j’espère) pour la dérivation de la source naturelle d’eau découverte lors du forage du puits de perte.

Problème : Pour rappel, nous avons un puits de perte de 2.50 m de profondeur placé en bas de la descente de garage, censé récupérer et diffuser les eaux de pluie qui descendent de la pente. Le hic, c’est que depuis qu’il a été creusé, une poche d’eau naturelle voire une petite source affleurante, a profité de ce conduit pour l’investir. Résultat, le puits est 100% inefficace puisqu’il est rempli en permanence, créant même de la gène car lorsqu’il pleut, celui-ci déborde et avait inondé le sous-sol, retardant le coulage de la dalle. La totale !

Solution : A partir du puits de perte, profiter que le terrain soit long et en pente pour créer une tranchée dans laquelle nous insèrerons des tubes d’épandage pour diriger et éloigner l’eau en contrebas.

Objectif du jour : perçage et découpage du puits de perte pour y insérer le tube PVC de départ.

Etape 1 : Ecopage de l’eau qui se trouve devant et dans le puits perte.
Vous imaginez bien qu’en perçant un trou de 20 x 20 cm, si le niveau d’eau du puits n’est pas plus bas que le trou, l’eau va s’engouffrer et se déverser dans la tranchée.
Il nous a fallu pas moins de 40 seaux (seaux de crépi vides) pour enlever l’eau se trouvant devant et diminuer suffisamment le niveau du puits.

Puits de perte : le coupable

Etape 2 : Perçage et tronçonnage du puits de perte.
Là, il a fallu lutter, le béton est de très bonne qualité, renforcé sur ses contours de barres de métal.
Perçage de 2 trous au foret de 20, 1 sur le haut et le 2nd sur le bas puis attaque à la tronçonneuse à béton pour découper les contours du pseudo carré que nous souhaitions ôter.
Le puits ne se laissait pas faire, nous y sommes allés à grands coups de burin, marteau et barre de fer.
Après un bon 1/4 d’heure de bataille acharnée, il a enfin cédé.
Le trou a été fait à ~20 cm du haut du puits afin de se préserver une marge et faire qu’il ne déborde plus JAMAIS ! ;)

Perçage du puits de perte

Etape 3 : Insertion du tube à l’intérieur de l’orifice créé, en l’avançant suffisamment.
Nivelage pour amorcer la pente permettant l’écoulement de l’eau.

Insertion du tube PVC

Etape 4 : Cimentage pour colmater et fixer le tube définitivement.

Cimentage du tube sur le puits de perte

Fin des opérations :
Bilan : Il a plu toute l’après-midi. Bon bain de boue pour la peau et la totalité des vêtements et mains tétanisées à taper comme un boeuf pour la création de l’ouverture et le bèchage de la terre.
Fatigué mais satisfait, Mission accomplie ! :)

Fin de l\'épreuve

Un grand MERCI à Super Fernand, sans qui, depuis le début du projet, bien des choses n’auraient été possibles !

Matériaux pour la tranchée : Fiasco total

le Samedi 12 avril 2008

Matnor Pruvot Faucon caudry

Ce samedi, j’avais réservé un terrassier pour la matinée afin de régler mon problème d’eau en poursuivant la tranchée d’évacuation d’eau.
Pour celà, j’ai commandé ce dont j’avais besoin à savoir 15 tubes PVC de 4 mètres et 3 anneaux de béton + 1 couvercle chez Pruvot Faucon, revendeur Matnor à Caudry.
J’avais bien précisé que je voulais être livré à 9h30 et que c’était important puisque qu’on devrait attendre les matériaux pour travailler. Pour le devis, j’ai bien demandé le prix des tubes PVC d’épandage en précisant que je voulais le prix du tube de 4 mètres et non le prix au mètre linéaire :
« Oui, oui, pas de problème, 3.31 TTC M’sieur ! »
« 3.31 ? c’est un peu plus cher que du Brico Dépot, mais pas si cher que çà…
Ok, je prends !
 »

Résultat, le livreur s’est pointé tranquillement à 11h40, l’air de rien… et la facture est 100 € plus chère qu’annoncée. Trop la classe Pruvot-Faucon !!! J’appelle illico pour avoir des explications et exprimer mon mécontentement. On me dit que c’était évident et que j’aurais dû me douter que le prix qui m’a été annoncé était celui des tubes PVC au mètre linéaire. Incroyable !!! Pour être sûr, je l’avais fait répété, c’est dire s’il devait m’écouter au téléphone ! Au final, il me fait un ristourne de 55 € sur le total mais celà reste bien plus cher que prévu et je me retrouve surtout à régler des heures de terrassier qui au final n’a pas pu travailler.
Je suis Furax !

Pruvot – Faucon : une croix !

Prise d’un nouveau rendez-vous avec le terrassier dans 15 jours.

A suivre…

Coût total d’un drain d’évacuation d’eau

le Mardi 5 février 2008

Voilà, les week-ends « bains de boue », c’est terminé, enfin…

C’est l’heure du bilan financier et le moment de s’apercevoir combien nous a coûté la mise en place du drain périphérique de captage et d’évacuation de l’eau autour des fondations de la maison.

Rappels :
- la maison fait 15m de long sur 9m de large, soit 48 m de périmètre.
- Pour celles et ceux qui n’auraient pas lu les précédents épisodes, le constructeur
   a enduit les murs extérieurs du sous-sol de 2 couches de Sika mortier hydrofuge.

Voici la liste de courses pour les fournitures :
- Sika Imperfondation (Castorama) = 46 € les 10 Litres x 5 = 230 €.
- Géo-textile 2m x 25m (Castorama) = 45 € x 2 = 90 €.
- Tubes d’épandage PVC 100 mm rainurés catégorie M1, 4m
   (Point P) = 19,13 € les 4 mètres linéaires x 12 = 229,63 €.

[Pour info, c'est 3 fois plus cher que chez BricoDépôt. Le truc c'est que nous avions acheté un tube BricoDépôt, pour voir, il est tombé du coffre de la voiture et s'est cassé... çà craint un peu quand on sait que plusieurs tonnes de terre vont les recouvrir... Donc Point P c'est cher mais bien plus costaud. Toujours pour info, la notation "M1" c'est pour antifeu...Bon , je suis d'accord çà ne sert pas grand chose à 2,50m dans le sol, mais c'était le seul modèle disponible.]

- Tubes d’évacuation PVC 100 mm classiques, 4m (Point P) = 4,40 € le mètre
linéaire x 24 = 105,6 €.
- Coudes, raccords et bouchons PVC (Castorama) = 60 €.
- Cailloux 20/40, 12,8 Tonnes (Sylvain Matériaux) = 325 €.
+ Outils divers (scie, maillets, bèches, pelles, binettes, rateaux) à prévoir…

Roulements de tambour… Total = 1.040,23 €