Maison réceptionnée le vendredi 18 juillet 2008


Accès direct au Livret Numérique Photo du Projet

Google
 


Accès chantier (suite)

le Mercredi 31 octobre 2007

Après avoir contacté une demie-douzaine de terrassiers et grossistes en matériaux de construction, force est de constater qu’en additionnant le meilleur prix de terrassement avec le meilleur prix pour l’achat et le transport des cailloux, on arrive de toute façon à 1.100 euros.
Le devis de notre constructeur est donc très bien placé.
Pour information, certains devis grimpaient tout de même jusqu’à 2.500 euros avec les mêmes paramètres : volume, type et taille des cailloux, kilomètrage de transport équivalent… comme quoi, il faut toujours interroger un maximum d’interlocuteurs.

Point embêtant s’il en est, l’emplacement de cet accès / chemin de gros cailloux :
Une fois mis en place, il servira quelque chose comme 5 à 6 mois et après… et bien nous aurons le bonheur de disposer d’une magnifique surface de 80 m2 de gravas concassés au beau milieu de la future pelouse, la classe !

Afin de les récupérer au mieux, nous essayerons de le placer pour que les équipes puissent travailler et au maximum en bordure de terrain, histoire de les exploiter comme base de sol dur.

Accès au chantier

le Jeudi 25 octobre 2007

Aujourd’hui nous avons reçu le devis pour la « préparation » de l’accès au chantier :

Pour quelques pelletées de terre enlevées, la pose d’une toile BIDIM et le déversement de 2 camions de schistes, on nous demande la modique somme de 1.100 €… ben voyons…
Ils ne ratent pas une occasion de nous facturer des faux-frais.

Et si c’était aussi indispensable que çà, pourquoi ne pas inclure cette prestation dans le contrat de construction, franchement…
C’est comme si en plein milieu du projet, on m’apprenait que la toiture n’était pas prévue.
« C’est indispensable, çà parait évident, mais non, ce n’est pas prévu, il faut la compter en plus »…
Ah je vous jure…

Nous allons vérifier ce coût et voir si on ne peut pas le faire à moindre frais.

Implantation de la maison

le Mardi 23 octobre 2007

Les choses deviennent sérieuses, on avance, le constructeur procède à l’implantation.
Cette action consiste en la prise de mesures et pose de repère en bois appelés également « chaises ».
Celà permet de déterminer et délimiter le périmètre des fondations de la maison.
Sur chaque chaise est planté un clou qui va permettre de tendre un fil d’acier pour définir le niveau de la maison par rapport au sol (carrelage).

Voici le résultat en images :
Implantation des panneaux

Implantation des chaises

Implantation clou

Accès au chantier :
Pour info, dans notre contrat de construction, il est simplement indiqué que le terrain doit être dégagé, sans ronce, sans branchage et autres herbes folles.
En outre, l’accès doit être suffisament large pour laiser passer camion, tractopelle et bétonneuse.
Pour tous ces points nous sommes Ok : le terrain a été terrassé cet été, l’herbe n’a pas beaucoup repoussée, il n’y a plus de ronce, ni branche et le portail d’accès de ce côté mesure près de 4m. Tout semblait parfait… et bien non.. on m’apprend sur place que la bétonneuse ne pourra entrer car elle risquerait de s’enliser dans la terre sous son poids. Et bling, sous ce pseudo-prétexte, on m’annonce un coût supplémentaire de l’ordre de 700 à 800 €…. Gloups…