Maison réceptionnée le vendredi 18 juillet 2008


Accès direct au Livret Numérique Photo du Projet

Google
 


Préparation du Livret Numérique Photo

le Mercredi 28 mai 2008

Bonjour à toutes et tous !

Prochainement, lancement du Livret Numérique Photo du projet.
Il est actuellememt en cours de développement et vous permettra de consulter l’ensemble des photos importantes retraçant l’évolution de la maison, étape par étape et chapitré par grands corps de métiers.

A suivre…
Livret Numérique Photo

Satisfaction

le Samedi 17 mai 2008

Nouvelle visite et là : satisfaction ! :)

En entrant dans la maison, bonne surprise, les cadres des portes ont été repositionnés. On est donc maintenant conforme aux modifs validées en octobre : Parfait !

Modification de l'emplacement des portes

Cadres des portes corrigés

Cadres des portes corrigés - Autre angle de vue

Nouvelle couche d’enduit sur les plafonds :

Nouvelle couche d'enduit sur les plafonds

A ce propos, savez-vous comment est fixé le plafond ?
La réponse en image :

Comment est fait un plafond ?

En ce qui concerne les placos des murs, ils sont collés aux parpaings au moyen de 7 points d’un mortier colle bien épais. L’isolation est donc complète avec les briques, le vide d’air de 4 cm, les parpaings de 15, encore un peu d’air (~ 3 cm) dû à l’épaisseur de la colle et enfin le placo prégysytyrène de 10 cm.

Collage des placos sur les parpaings

Toujours sur les placos, les platriers ont fait les découpes pour les gaines et prises électriques :

Découpes dans les placos pour les prises électriques

Suite de la visite : Depuis la pose de la porte de garage, nous n’avons plus eu accès au sous-sol et depuis la pose de la charpente, nous n’avions jamais pu voir le comble aménageable, les escaliers n’étant pas installés.
Pour assouvir notre curiosité, munis d’une grande échelle, nous avons découvert les étages.

Le comble aménageable : Ici, on peut voir les boîtiers de dérivation électrique.
J’en ai vu 3. La VMC devrait également se trouver à cet emplacement, ainsi que les cables antennes TV.

Boitiers de dérivation électrique dans le comble

La laine de verre est posée entre les solives :
Au passage, je suis ravi de la luminosité apportée par les 2 Velux.
Malgré l’heure (18h) et l’exposition (plein Nord), le comble est bien clair.

Pose de la laine de verre

Le sous-sol :
N’ayant pas pris soin de recharger la batterie de mon APN, celle-ci m’a lâché à ce moment là de la visite (Grrr…). Ces photos ont donc été prises avec mon téléphone dans l’obscurité. Ceci dit, çà aurait pu être pire, il ne se débrouille pas si mal mon petit K770i.

Le point de convergence du réseau électrique. C’est ici que sera installé le futur compteur.

Les fils du futur compteur électrique

Enfin, découverte de la porte sectionnelle, vue de l’intérieur, avec ses rails et son mécanisme. Elle est, comme les menuiseries, bi-colore, marron 8019 à l’extérieur et blanche à l’intérieur.

Porte de garage sectionnelle

un toit sur la tête

le Samedi 12 avril 2008

La couverture est quasi terminée, il ne reste que le faîtage.
Pour information, le faîte est la ligne de rencontre haute des deux versants d’une toiture, et le faîtage est l’ouvrage qui permet de joindre ces deux parties.
Il doit assurer l’étanchéité de la couverture d’un bâtiment, ainsi que sa solidité.

Y étant passé jeudi, en une journée les tuiles ont été posées ainsi que les Velux !

La toiture vue de la façade

Le faîtage

La toiture vue de l'arrière

Le Velux gauche

Le Velux droit

Action … à … réaction !

le Lundi 7 avril 2008

7 Avril – 8h42 : J’appelle M. « V », en charge de la couverture de la maison pour lui indiquer cette petite erreur de colori sur notre planche de rive, je tombe sur son répondeur et lui laisse donc un message.

7 Avril – 9h03 : M. « V » me rappelle, a vérifié, il y a bien une erreur. Le changement sera opéré au plus vite. Il m’informe au passage que les couvreurs vont démarrer aujourd’hui ma couverture et devraient avoir bien avancé en fin de semaine.

Voilà, que dire ? si ce n’est que je suis ravi et que même s’il ne s’agit que d’un point de détail, la réactivité Bernard Lannoy est au rendez-vous !   :D

News en Live : Le ballet des fourmis

le Jeudi 3 avril 2008

3 Avril – 10h52 : Nouvel appel de Fernand : le chantier est en pleine effervescence !

La charpente est en place, les charpentiers posent maintenant les contre-lattes, pendant que les maçons, après avoir gratté et creusé légèrement le sous-sol, sont en train de couler la dalle béton. Pour les approvisionner, les camions-toupies se succèdent pour déverser leur contenu, alors que l’un des fournisseurs vient livrer les tuiles. Une vraie fourmilière !

Charpente livrée

le Mercredi 2 avril 2008

Les actions s’enchainent…

Le gros oeuvre est terminé (il restera les appuis de fenêtre qui seront réalisés une fois les fenêtres installées et la finition ciment sur le côté visible du sous-sol).

Réception du second appel de fonds pour l’achêvement du gros oeuvre.

Prise de rendez-vous pour valider le gros-oeuvre le 10 avril.

Appel de mon voisin, la charpente est arrivée. La pose est prévue pour demain…

Cà bouge ! J’adore !
 

Murs des pignons

le Samedi 29 mars 2008

C’est bientôt la fin pour les pignons, le gauche est terminé et le droit le sera lundi.

La maison avec ses 2 pignons

Le pignon gauche vu de l’intérieur :
Le pignon gauche vu de l’intérieur

Vue impressionante de l’extérieur du pignon gauche :
Vue impressionante du pignon gauche

Le pignon droit : il ne sera pas symétrique à l’autre car le salon est 40 cm plus long sur l’avant que le reste de la maison. Il y aura donc une brisure du toit.
Le pignon droit

Vue du côté droit de la maison :
Vue du côté droit de la maison

Avant de la maison vu de l’intérieur :
Avant de la maison vu de l’intérieur

Arrière de la maison vu de l’intérieur :
Arrière de la maison vu de l’intérieur

Tranchée programmée : fin des problèmes en vue !

le Vendredi 28 mars 2008

Bonne nouvelle, grâce aux amis (merci Audrey et Cédric et donc Jacques), nous avons pu entrer en contact direct avec un terrassier réputé sur le secteur, mais surtout, équipé pour ce travail. La descente de garage est boueuse, il faut donc un engin à chenilles impérativement et capable de creuser sur 3 mètres de profondeur.
La tranchée salvatrice devrait être réalisée dans 15 jours, le rendez-vous est pris !

A prévoir : Achat de nouveaux tuyaux PVC à placer au fond de la tranchée pour guider l’eau.

Reprise de service

le Jeudi 27 mars 2008

Petit point avec Monsieur « F », le chef du gros oeuvre.
[ Monsieur "F" , çà fait très James Bond. ]

Les pignons de la maison devraient être terminés demain et indiquent la toute prochaine fin du gros oeuvre.
Le planning étant serré, pour honorer leur engagement, les équipes se sont organisées : La charpente devrait arriver dans le courant de la semaine prochaine et être posée en une journée. Puis ce sera la toiture qui devrait être couverte 15 jours plus tard. Les menuiseries Aluminium sont d’hors et déjà prêtes à être livrées.
On sent  que tout le monde se mobilise autour du projet, les synergies se mettent en place.

Mais revenons sur le terrain où nous avons toujours notre problème « aqueux ».
Il faut impérativement que nous fassions passer un terrassier dans les 3 semaines pour poursuivre notre tranchée de l’extrême afin de dériver la source d’eau découverte au fond du puits de perte et la rediriger en contrebas du jardin.
Dimanche dernier, suite aux pluies abondantes, je relevai 10 cm d’eau dans le sous-sol.
Il n’est donc toujours pas possible de couler la dalle du sous-sol. Et il faut pourtant le faire avant que les plombiers n’arrivent pour éviter que les différents corps de métier ne se gènent entre eux.

La mission « Commando » de dimanche consistera donc à re-vêtir la « tenue de combat », remettre en route la motopompe de la mort et refouler plusieurs dizaines de m3. Pour rappel : 1 m3 = 1.000 Litres.
Objectifs : vider le sous-sol et le puits de perte, disons au moins 3 anneaux, soit 1.50 m de profondeur + pendant que çà pompe, ramasser un maximum sinon la totalité des chutes et découpes de briques laissées par les maçons dans la tranchée. Ces morceaux trouveront leur utilité dans le futur puits de perte .