Maison réceptionnée le vendredi 18 juillet 2008


Accès direct au Livret Numérique Photo du Projet

Google
 


Solde de tout compte

le Samedi 28 février 2009

Samedi 28 février.

Après longue et mûre réflexion, nous avons pris la décision d’en rester là pour les carreaux de carrelage sonnant creux. Ceux qui ont été changés ne sonnent plus creux mais leurs voisins immédiats oui.
Le problème n’est que déplacé et je pense qu’il en sera perpétuellement ainsi…

Chez nous, c’est un moindre mal comparativement aux autres soucis de carrelage recensés (ex : Althéa), la pose est correcte, les joints tiennent (ils ont été testés à plusieurs reprises).
Restera ce son caractéristique…

Nous décidons donc de solder les comptes en déposant au pavillon le chèque du montant restant dû, marquant ainsi la fin de la construction !

Relance au sujet du carrelage

le Vendredi 21 novembre 2008

N’ayant toujours pas de nouvelles au sujet du changement de mes 20 carreaux de carrelage, j’ai décidé de passer un petit coup de fil à M. « V ». Sans succès, j’ai donc laissé un message, demandant de me rappeler pour avoir une date… parce que là nous sommes un peu coincés… Et oui, nous aimerions terminer notre grande pièce (salon – salle à manger – cuisine), mais tant que les carreaux ne sont pas remplacés, il n’en n’est pas question. Je n’ai pas envie que  les carreleurs nous fusillent notre magnifique papier-peint, fraîchement acheté lors de la découpe des mauvais carreaux, celà va de soit..
Pour ce qui est du délai, on fait fort… la commande a dû être passée tout début septembre, nous sommes fin novembre… Près de 3 mois donc, à croire que les livreurs du fournisseur sont partis en Italie à pieds et comptent ramener  la marchandise en 3 ou 4 aller-retours. ;)

Chaudière : Intervention Lannoy ultra-rapide

le Lundi 27 octobre 2008

Ce matin 9h, j’appelle M. « T ».
M. « T » n’est pas là mais j’ai M. « B » au bout du fil qui une nouvelle fois a été très efficace.
Je lui expose le problème survenu après quoi il me propose de me rappeler afin de voir s’il peut déclencher une intervention dans la foulée. 15 minutes plus tard, comme promis, il me rappelle et m’informe qu’une personne se met en route pour intervenir dans la matinée.

Visiblement, ce serait la pression qui aurait déformé les PER.

Au programme, vidange du circuit d’eau, purge des radiateurs, remplacements des PER et remise en eau.
Voilà c’est fait.
Je ne peux que les remercier d’être intervenus aussi rapidement.

reparation-per-fuites-lannoy

Chaudière : la Cata !

le Dimanche 26 octobre 2008

C’est la cata, les PER croqués ont lâché !

Nous étant absentés dans l’après-midi, c’est en revenant que nous nous apercevons que les radiateurs sont froids… étrange… je ne les ai pas arrêté…
juste descendu la température…
Coup d’oeil sur le Vitotrol : Défaut Code E6 (Contrôle du brûleur).
« Hé meeerrrde ! … »
Je descends au sous-sol, la chaudière est bien en erreur, mais surtout, je découvre un filet d’eau au sol… mon sang ne fait qu’un tour, je m’approche et découvre avec stupeur que 3 des 4 PER croqués fuient à la manière d’un spray, un fin filet pressurisé s’échappe de chacun de ces tuyaux et se répand par terre…
Je suis attérré !!!
Dans l’urgence, nous utilisons ce qui nous tombe sous la main du shaterton afin de « casser » les jets et de les canaliser dans un sceau placé sous la nourrice de la chaudière.
C’est vraiment la misère, la cata en images :

La cause : constatée le 23/10. Serait-ce dû à la pression ? …

La conséquence : constatée ce jour, le 26/10 à 20h.
2 des PER fuient et l’eau est projetée sous la pression à la façon d’un spray.

Fuite d'eau des PER façon spray

Et voici en vidéo ce que celà donne :
Le bruit, ce ne sont pas des tambours africains mais les gouttes d’eau qui s’écrasent dans le seau… :(

Get the Flash Player to see this content.

J’arrête la chaudière afin de ne plus alimenter ces tuyaux, ce qui va nous priver d’eau chaude et de chauffage, pendant combien de temps encore…

Chaudière – Commande de pièces

le Lundi 29 septembre 2008

Appel de M. « T » chez Bernard Lannoy.
Je transmets ce que m’ont dit les gens de la Maison du Chauffage, à savoir contacter le commercial Viessmann pour demander le remplacement des pièces d’origine défectueuses et les faire livrer directement à la Maison du chauffage.
Ce sera  donc la Maison du chauffage qui viendra opérer le remplacement des pièces et revoir le paramétrage complet de la chaudière.

Pré-Réception

le Vendredi 11 juillet 2008

Rendez-vous pour la pré-réception de la maison avec M. « T » :
M. « T » a fait un rapide tour de la maison pour voir ce qu’il restait à faire parmi les choses prévues, puis me demande mes différentes remarques.
C’est parti :

1) Carrelage :
C’est le gros point noir.
J’avais déjà relevé de problèmes de nivellement de certains carreaux. Là je suis allé plus loin en passant une bonne demi-heure à checker un par un les carreaux du salon en toquant dessus avec l’index. Et là surprise, une vingtaine d’entre eux sonnent creux !!! Certains en périphérie, d’autres carrément au centre; ces carreaux ne possèdent donc pas suffisamment voire pas du tout de colle. Donc d’ici 2 à 3 mois, une fois que nous aurions emménagé et circulé normalement, nous aurions eu la mauvaise surprise de voir ces carreaux se casser ou se déchausser.
Je n’en revenais pas !!!
M. « T » a constaté la malfaçon et a tout de suite demandé à ce que les carreleurs de CDC Carrelage reviennent à partir de mercredi. Le problème, c’est que vu le nombre de carreaux à changer, ils vont devoir en recommander, en Italie, et qu’il ne sera jamais livré d’ici à la semaine prochaine pour la réception.
Nous allons donc exiger un écrit stipulant que les carreaux soient bien tous remplacés.
Sur cette photo, chaque gommette rouge correspond à un carreau « foireux », et vous n’en voyez qu’une partie :

Défauts sur la pose des carreaux de CDC Carrelage

2) Menuiseries :
- Il y a avait des petits jours autour des fenêtres mais depuis que le menuisier a fait les réglages, tout est parfait.

- Les manivelles des volets roulants ont été recoupées :  certaines étaient plus longues que la hauteur de la fenêtre. Elles ont toutes étaient revues, sur mesure, impec !

Les manivelles des volets sont recoupées pile à la taille

- Les vitrages sur la double-porte du salon et la porte de la cuisine ont été posés.
Les verres des portes vitrées sont posés

- Au niveau des plinthes des chambres, des plinthes en bois sont prévues en standard. Comme nous posons du parquet flottant et que la couleur ne correspond pas, nous les conservons mais les utiliserons plus tard, pour l’étage. Nous allons donc acheter nous-mêmes des plinthes bois des bons coloris.

Il reste  :
- La recoupe du bas des moulures afin que la plinthe Carrelage aille jusqu’au bâti de la porte. Cà c’est un choix purement fonctionnel, c’est ésthétiquement discutable, mais nous préférons comme celà.
Recoupe des moulures des portes

- Les gâches de 3 portes sont situées légèrement trop loin, ce qui a pour conséquence que les portent branlent. Je m’explique : la porte une fois fermée, lorsque l’on empoigne la poignée, la porte bouge. Dès qu’il y a un courant d’air, ces 3 portes bougent et cognent le bâti en faisant du bruit.
Il faut donc déplacer les gâches de quelques millimètres pour se placer sur le trait. C’est vu avec le menuisier, il s’agit d’un petit défaut d’usine bien connu qui survient de temps à autre.
La gâche doit être déplacée de quelques millimètres

- La pose des habillages des appuis-de fenêtres. Je ne m’y attendais pas, en plus de l’appui maçonné en briques par Bernard Lannoy , K-Line fourni des plaques Aluminium de la couleur des montants pour finir l’habillage. Cà devrait faire sympa !
Habillage Aluminium des appuis de fenêtre

- La pose de la main courante de l’escalier menant au comble.

- La vérification de l’état des marches des 2 escaliers (accès comble + accès sous-sol).

- Petite surprise du chef, en posant la première couche de sous-couche sur les murs, nous avons découvert un bel éclat sur la cloison certainement dû à l’intégration du montant de la double-porte du salon.
-> A reboucher.
Eclat sur la cloison de la double-porte

3) Plomberie -  Sanitaire :
- La VMC semblait ne pas fonctionner. En fait je pensais qu’elle était similaire à celle que j’ai aujourd’hui, à savoir, qu’elle fonctionne comme un  simple aspirateur. On met en marche, et çà aspire l’air depuis les 3 bouches : Cuisine, Salle de bain et Toilettes. Ici les 3 bouches sont indépendantes et ont un fonctionnement différent.
Dans la cuisine, on a un interrupteur de type « Switch » qui ouvre un trappe qui reste ouverte 30 minutes, après quoi elle se referme toute seule. Dans les Toilettes, la bouche possède un détecteur de présence, et s’active lorsque l’on entre. Cà surprend au début, on entre et on entend un « clic ».  Ceci a pour but de mettre en route le renouvellement de l’air à chaque passage. A noter que cette bouche fonctionne à piles. Enfin dans la salle de bains, l’aspiration est continue.
- Au niveau remarques : Nous avons fait enlever le radiateur de la cuisine car il allait gêner pour la mise en place de la cuisine. Des bouchons ont été mis et le radiateur récupéré pour le comble. Dans la salle de bains, nous avons fait enlever le radiateur et l’avons remplacé, à nos frais, par un sèche-serviettes. Nous demandons donc à récupérer ce radiateur qui trouvera également sa place, plus tard,  à l’étage.
- Pose du contrôleur électronique de la chaudière : Celui sera installé lors des tests de mise en service.
Pour cela il nous faut être raccordés en Gaz. GDF traîne, çà me saoule…

4) Couverture :
- Corriger la torsion de la gouttière sur son extrémité droite.
Gouttière tordue à son extrémité droite

5) Extérieurs :
- Etalement des terres : Le terrassier a fait du super boulot, car tout le monde pensait que nous manquerions de terre (nous y compris). Il a su la répartir de manière homogène, c’est parfait.
La façade :
Etalement des terres sur le façade

Le côté : Comme vous pouvez le voir, c’est assez pentu mais volontaire pour l’écoulement des eaux vers l’extérieur du terrain où d’ailleurs un fossé a été réalisé pour évacuer l’eau en contrebas, profitant du fait que le terrain soit en pente descendante sur l’arrière de la maison.

Etalement des terres sur le côté

et l’arrière, les deux légers décaissements sont volontaires, le premier pour démarquer une longueur max de future terrasse et la seconde pour notre futur premier « plateau »… Un projet décoratif extérieur au long cours auquel nous nous attellerons au cours des toutes prochaines années. ;)

Etalement des terres sur l'arrière

- Le ragréage du sous-sol a été fait. Le finisseur n’était pas peu fier de son travail et je pense qu’il peut l’être. Les impacts ne sont plus visibles, le rendu semble très joli et homogène. Nous devrons attendre encore quelques jours pour y marcher normalement et vérifier de plus près, mais çà semble Ok !
Mention spéciale à lui car il a pris la peine de nettoyer les traces de terre sur les murs qui étaient issues de l’inondation de décembre.
Ragréage du sous-sol

- Reste à poser les grilles du caniveau placé juste devant le garage.
- Reste à poser la grille de protection des toilettes.
- Reste à poser les pierres de seuil de la porte d’entrée et de la baie vitrée.

A suivre, la réception est avancée au vendredi 18 juillet à 11 h.

[12/07/2008] : Modification de la date pour le compte à rebours.

Le finisseur est là !

le Mardi 8 juillet 2008

Quand on m’en a parlé pour la première fois, celà m’a un peu étonné mais je trouve l’idée très bonne.
Nous entamons la dernière semaine avant la pré-réception et c’est à ce moment là que Bernard Lannoy dégaine le « finisseur ». Il s’agit d’une sorte de MacGyver du Bâtiment, capable d’intervenir sur à peu près tout. Sa mission : passer en revue la maison, faire des corrections si nécessaire et s’occuper des finitions.
Il est venu prendre les mesures pour nos pierres de seuil (porte d’entrée + baie vitrée) et s’est attaqué au nettoyage et ragréage de la dalle du sous-sol.

Ragreage de la dalle du sous-sol

Pré-réception de la maison

le Vendredi 4 juillet 2008

La date de la pré-réception a été fixée, ce sera le vendredi 11 juillet soit 8 jours avant la date prévue de livraison, le 19.

Pour rappel, un petit RAF :

- Pose des portes intérieures.
- Changement du vitrage de la salle de bains. Celui-ci doit être dépoli.
- Changement et re-nivelage de plusieurs carreaux de carrelage dans le salon et
   l’entrée.
- Pose des dernières plinthes.
- Réfection des appuis de fenêtres (intérieurs).
- Installation du contrôleur électronique de la chaudière, dans le salon.
- Pose de la grille de protection de la fenêtre des toilettes.
- Pose des pierres de Soigny pour les seuils de la porte d’entrée et de la baie
   vitrée.
- Ragréage de la dalle du sous-sol.
- Remblai des terres
- Vérifier les tuiles de faîte

Entrevue de conciliation avec Frédéric Lannoy

le Mardi 24 juin 2008

Comme convenu nous avons rencontré Messieurs Lannoy et « V ».
M. Lannoy nous explique que plusieurs pistes avaient été envisagées :

1) Demande directe à Bubendorff et K-Line : Bubendorff n’est pas en mesure de produire ce colori qui ne fait pas partie de ses standards et en gros, juste pour une demande isolée, ils ne vont pas trop s’embêter.

2) Teinture ou laquage : Celà n’est pas possible car la teinte doit impérativement se faire à chaud pour qu’elle tienne dans le temps. Les volets roulants livrés contiennent de la mousse polyuréthane qui évidemment ne supporterait pas de hautes températures.

Nous en arrivons rapidement au constat suivant : malgré leurs recherches, il n’y a pas de solution technique nous permettant d’obtenir le colori demandé.

M. Lannoy évoque alors une réduction financière dont le montant sera à déterminer.

Nous profitons de sa présence pour montrer l’état de la dalle du sous-sol qui sera bien à ragréer en quasi-intégralité. D’après M. »V », celà pourrait se prévoir à compter du 15 juillet. Le sous-sol ne serait donc pas « exploitable » pour l’enménagement.
Il va sans doute falloir prévoir plus rapidement que prévu la pose d’un plancher bois à l’étage.

Point planning sur le RAF

le Lundi 9 juin 2008

Faisons le point sur le RAF (Reste A Faire) :

Gros oeuvre :
- Maçonnage des appuis de fenêtres : Fin juin ?
- Réfection de la dalle du sous-sol : Fin juin
- Enduit de la façade visible du sous-sol : Fin juin ?
- Etalement des terres : Début juillet ?

Menuiserie :
- Problème de colori sur les volets roulants : Toujours en stand-by : 
  [ Bubendorff ne serait pas en mesure de produire le colori utilisé par K-Line. ]
- Changement du vitrage de la salle de bains. Celui-ci doit être dépoli : En cours ?
- Pose des portes intérieures : A partir du 23 juin
- Pose de la grille de protection de la fenêtre des toilettes : A partir du 23 juin
- Seuils de la porte d’entrée + baie vitrée en pierre bleue de Soigny : Mi-juillet ?

 Electricité :
- Pose des interrupteurs, prises de courant et points lumineux : A partir du 16 juin
- Consuel : 10 juillet ?

Chauffage / Sanitaire :
- Installation du Chauffage Central Gaz : A partir du 16 juin
- Certificat de conformité : 10 juillet ?

Assainissement :
- Tranchée et raccordements aux différents réseaux : 10 juillet.

Réseaux :
- GRDF : Intervention les 24 et 25 Juin
- ERDF : Intervention le 25 juin
- France Telecom : Etude technique en cours pour la création de la ligne

 Il reste tout juste 40 jours.