Maison réceptionnée le vendredi 18 juillet 2008


Accès direct au Livret Numérique Photo du Projet

Google
 



Archive du 1 mars 2008

Fin du temps mort

le samedi 1 mars 2008

Dès jeudi matin, comme promis, une nouvelle équipe de maçons est arrivée sur le chantier.
Ils on fait un peu de rangement et de place pour faire passer la toupie et couler un premier lit de béton sur les dalles de béton alvéolé. Une nouvelle commande de parpaings a également été livrée.
Au programme de la semaine prochaine :  pose des plaques de polystyrène + treillis + nouvelle couche de béton + remblai des terres sur la façade avant de la maison pour mettre le chantier en « sécurité » pour les maçons.

 Parole tenue !

Charles Ingalls : la suite de la petite maison dans la pâture

le samedi 1 mars 2008

Compte rendu du RDV avec M. « D » des Architectes des Bâtiments de France pour les clôtures :

– Evocation du dossier, en commençant par exposer les photos et vidéos montrant nos limites de propriété.
– Explications sur le contexte actuel.
– Présentation de nos souhaits en matière de clôtures pour la façade avant et le côté gauche, brochures commerciales et photos de façades nous ayant plu, à l’appui.

M. « D » me fait alors part de l' »esprit » que les A.B.F entendent défendre dans les secteurs où ils ont autorité, à savoir le respect et la préservation du patrimoine régional du point de vue des matériaux et matériels artisanaux et traditionnels.
A partir des photos que je lui montre, il m’explique ce qui est préconisé de ce qui ne l’est pas pour notre village, le dialogue s’engage et nous discutons de manière très ouverte et très instructive pour ma part.

Voici donc les conclusions de cet entretien :
– Pour la façade avant : nous partirons sur un muret brique de 70-80 cm de hauteur surmonté soit d’une grille soit d’arbustes. La règle étant de ne pas excéder 2 m pour l’ensemble « muret + grille/arbustes ».
– Pour le côté gauche : Mur de 2 m de hauteur en plaques de Béton des Clôtures Nicolas. Un procédé plutôt récent, dans la tendance actuelle des bétons décorés qui permet d’utiliser du Béton en lui imprimant un motif décoratif façon bois ou façon pierre et de couleur. Celà veut donc dire, pas d’entretien comme avec les autoclaves en bois. De plus, les plaques sont traitées anti-moisissures, anti-tags. le rendu est très joli. Le top quoi. Bon, pour le prix, il va falloir budgéter tout çà, car le prix public annoncé, hors pose, est de 150 € le mètre linéaire pour 1.50 m de hauteur, pas donné…

Les murs en plaques de béton brut gris sont très mal vus par les ABF (on s’en doutait) mais ce produit qui peut parfaitement s’intégrer au paysage végétal, sera accepté dans la mesure où je pourrais faire la démonstration que, de la façade avant, cette clôture gauche ne sera pas « très » visible. Il faut donc choisir un colori qui ne soit pas trop « flashy ».
Nos menuiseries qui seront en Aluminium laqué, couleur « chocolat Noir » [c’est plus parlant que « B390 S » ;0) ], nous opterons pour le colori des photos présentées ci-dessous.

Voici à quoi ressemblent ces plaques de béton, ici en version ~2 m
(4 plaques de 48 cm de hauteur), étonnant, non ?

Clôture Nicolas, Gamme ''Modula'', aspect Bois

Clôture Nicolas, Gamme ''Modula'', aspect Bois